Pro A dames / T3 : ONN - Bordeaux 11-2 (2-1; 2-0 ; 0-1 ; 7-0)
Pro A dames / T3 : ONN - Choisy Le Roi 22-2 (6-0 ; 4-1 ; 7-0 ; 5-1)
Pro A dames / T3 : ONN - ASPTT Limoges 19-1 (7-0 ; 2-1 ; 4-0 ; 6-0)
Pro A messieurs / J8 : ONN - C.N. Noiséens 7-4 (2-1 ; 1-1 ; 1-2 ; 3-0)
NICBOR11-2
NICLIM19-1
NICCLR22-2
MARNIC16/12
MONNIC3/2
Pro A messieurs
Calendrier et transferts, le point sur la nouvelle saison

Si l'équipe masculine de l'ONN a repris l'entraînement il y a déjà quelques jours, c'est cette semaine que la majorité des joueurs ont fait leur retour dans le groupe. Après une intersaison consacrée aux Championnats de Monde mais aussi aux Universiades, le travail de préparation a donc débuté pour une équipe niçoise alignée en championnat de Pro A mais aussi en Ligue des Champions grâce à sa « wild card ». L'occasion de faire le point sur les transferts et le calendrier chargé de ce début de saison.

Comme l'an dernier, neuf équipes sont engagées en Pro A, un championnat qui reprend ses droits le 7 octobre avec la réception de Montpellier à Jean Bouin quelques jours seulement avant le début du tour préliminaire de la Champions League (le 25) et un déplacement en Roumanie pour y affronter le Steaua Bucarest. Une compétition qui inaugure une nouvelle formule avec deux groupes de huit équipes (au lieu de cinq) et quatre qualifiés dans chaque groupe pour disputer le nouveau « Final 8 » (qui pourrait avoir lieu à Recco).

Outre Bucarest, Nice aura Szolnok, le Pro Recco, Spandau04, Alphen et deux autres clubs issus du tour de qualification comme adversaires. La première rencontre à domicile aura lieu le 8 novembre face au Pro Recco, avant les réceptions d'une des équipes qualifiées le 9 décembre, Alphen (Pays-Bas) le 13 janvier, Szolnoki VK (Hongrie) le 7 février, Spandau 04 (Allemagne) le 14 mars, le second qualifié le 28 avril et le match retour contre Bucarest le 9 mai.

Une arrivée et un retour…

Pour disputer ces deux compétitions l'ONN disposera d'un effectif un peu plus restreint que les précédentes saisons avec quatres départs au compteur et deux arrivées cet été, même si, comme chaque année, des jeunes issus de la formation niçoise font leur arrivée dans le groupe Elite. À l'arrêt d'Arthur Bruyère est venu s'ajouter le départ de Emil Morgen Hansen qui, après quelques hésitations, a finalement choisi de retourner au pays à Slagelse. Cédric Rocchietta et Julien Crosetti se sont quant à eux engagés avec Lille.

La première arrivée est en fait un retour, celui de Toma Rodin qui revient dans son club formateur après une saison passée à Mornar Split (Croatie), un club avec lequel il a atteint les play-OFFs de la ligue adriatique. Capitaine niçois de 2009 à 2016, Toma retrouve donc tout naturellement sa place en pointe en lieu et place de Rocchietta. Le seul nouveau visage de cet effectif version 2017/2018 est celui de Niccolò Rocchi, un jeune joueur italien de 21 ans formé à Imperia et évoluant à Trieste les deux dernières saisons. Solide défenseur et très bon shooteur, son arrivée compense le départ de Morgen Hansen.

Du côté des jeunes, Lorris Canovas (2001), Lukas Guetti (2000) et Lucas Hebel (2000, gardien) font partie de la liste des dix-sept joueurs composant le groupe Elite. Avec Mutambayi (1999, quatrième saison), Čutović et Chandieu (1998, deuxième saison) et Caumette (1997, deuxième saison), Nice présente un effectif qui ne dépasse pas les 23 ans de moyenne d'age et avec seulement deux « non sélectionnables », Cakic et Rocchi.

Le groupe

Mathias Bachelier, Jovan Cakic, Lorris Canovas, David Caumette, Pierre Chandieu, Bogdan Čutović, Rémi Garsau (g), Lukas Guetti, Julien Guilloteau (g), Lucas Hebel (g), Michal Iždinský, Hugo Lafaurie (g), Manuel Laversanne, Sébastien Monneret, Jocelyn Mutambayi, Niccolò Rocchi, Toma Rodin.

Coach : Samuel Nardon assisté de Julius Iždinský.

10/09/2017  |  Retour

© 2001-2017 nice-waterpolo.com - Version 6.6 - Tous droits réservés. - Mentions légales