Elite masculine : Strasbourg - ONN 4-3 (1-1 ; 2-0 ; 0-0 ; 1-2). Score U21 : 3-5
Nationale3 : CN Antibes - Nicæa WP 8-10 (0-3 ; 3-2 ; 3-1 ; 2-4)
Elite masculine : ONN - Montpellier 10-7 (3-2 ; 2-2 ; 3-2 ; 2-1). Score U21 : 10-9
GNANIC0-8
NICMON10-7
TSTNIC4-3
BORNIC17/11
NICAEP24/11
Elite dames - Journée 1
L'ONN repart - presque - de zéro

C'est la reprise pour l'équipe féminine de l'ONN ce soir à Limoges (20 heures). Vice-champion de France la saison dernière, Nice revoit ses ambitions à la baisse et repart - presque - de zéro. Sur les neuf joueuses ayant disputé la finale en mai dernier, seules trois restent Niçoises cette année. Au total, sept départs pour quatre arrivées et un groupe encore rajeuni avec la « montée » en Elite d'un nombre non négligeable de membres de l'équipe ayant remporté la Coupe de France des Régions U15 l'an passé.

Aurore Sacré, Adeline Sacré (Leioan Bizi, Espagne), Léa Bachelier (Mataró, Espagne) mais aussi quatre joueuses parties à l'INSEP, Amandine Paillat, Laurine Bacquet, Anaëlle Grass et Khira Hasyaoui, l'effectif niçois a donc beaucoup perdu lors de cette intersaison.

Un groupe encore rajeuni

Côté arrivées, Vesselina Velikova, internationale suisse d'origine bulgare, est une pointe de 26 ans qui évoluait jusqu'à présent à Zurich. Trois joueuses qui faisaient partie du Pôle France la saison passée restent également sur Nice : Clémentine Valverde (Bordeaux), fait ainsi son retour à l'ONN après y avoir passé deux saisons en 2013 et 2014. En provenance de Lille, Yaëlle Deschampt et Morgane Chabrier (gardienne) sont les deux dernières recrues niçoises. Avec Estelle Millot, Laura Steenbeek, Marie Joly et Chloé Bony, Nice possède donc huit joueuses « sénior » (dont deux gardiennes) dans son effectif, dix si l'on compte Sara Amcher et Francesca Tamburello nées en 2000.

Le reste du groupe est composé de jeunes joueuses, en très grande majorité formées au club, entraînées par Estelle Millot l'an passé et représentant la région PACA en Coupe de France U15 : Chloé Vidal (2003, 3e gardienne), Léa Dorgigné (2003), Lou-Ann Fourmont (2003), Loulia Le Leilleur (2004), Clara Msellem (2004), et Ema Vernoux (2004) qui s'entraîne à Marseille mais dispute tous les matchs avec Nice. Valentine Hertaux est dans le même cas mais ne peut jouer en Elite cette année (née en 2005).

Quatre déplacements pour commencer

Elie Carreau s'attend donc à une saison bien compliquée avec cette équipe très jeune dans laquelle de nombreuses joueuses découvrent le haut niveau. Dès ce soir il faudra se serrer les coudes puisque Clémentine Valverde et Marie Joly (épaule luxée) seront absentes. La moyenne d'age de l'équipe passe ainsi sous la barre des 18 ans. À tel point que le coach niçois a un moment envisagé d'aligner une de ses gardiennes dans le jeu...

Autre difficulté, après le renoncement du NC Angérien et d'Angers (les deux clubs ont décidé d'évoluer en Nationale 1), le calendrier s'est vu chambouler, l'ONN disputant dès lors ses quatre premières rencontres de la saison à l'extérieur. Il faudra ainsi attendre le 15 décembre pour voir les Niçoises évoluer à domicile face à l'INSEP après des déplacements à Limoges, Nancy, Bordeaux et Lille.

Cela permettra toutefois d'organiser cinq soirées water-polo à Jean Bouin. Hormis pour la venue de Limoges le 9 février (19h30), toutes les rencontres féminines se dérouleront ainsi à 18h15 entre le match de la nouvelle catégorie « U21 » et la rencontre Elite hommes.

Le groupe à Limoges

1. Laura Steenbeek (g), 2. Estelle Millot, 3. Francesca Tamburello, 4. Léa Dorgigné, 5. Loulia Le Meilleur, 6. Clara Msellem, 7. Sarah Amcher, 8. Vesselina Velikova, 9. Ema Vernoux, 10. Lou-Ann Fourmont, 11. Yaëlle Deschampt, 12. Chloé Bony, 13. Morgane Chabrier (g). Coach : Elie Carreau. Adjoint : Hugo Lafaurie.

13/10/2018  |  Retour

© 2001-2018 nice-waterpolo.com - Version 6.7 - Tous droits réservés. - Mentions légales