Elite dames / T4 (à Lille) : Lille - ONN 3-9 (1-1 ; 0-4 ; 0-2 ; 2-2)
Elite dames / T4 (à Lille) : ONN - Bordeaux 18-5 (6-2 ; 3-2 ; 5-0 ; 4-1)
Nationale 3 : Nicæa WP - Antibes 10-7 (1-0 ; 3-5 ; 3-2 ; 3-0)
AEPNIC20-4
NICBOR18-5
LUCNIC3-9
NICREI16/11
MONNIC23/11
NICIWP23/11
Elite - Saison régulière
Nice assure l'essentiel


Romain Blary en position de pointe.

Rencontre très accrochée ce soir à Jean Bouin. Si l'Olympic Nice Natation a fait toute la course en tête en prenant les devants en début de match, Strasbourg a mieux terminé, revenant à deux longueurs à six secondes du terme. A noter un arbitrage que nous qualifierons de " moyen " et de nombreuses contestations de part et d'autre.

L'avant match est plutôt tournée vers la natation et les championnats de France, Richard Papazian, speaker d'un soir, annonce le titre obtenu par Camille Muffat sous les applaudissements et sous les yeux de Inge De Bruijn, présente dans les tribunes.

Dès le début de rencontre, les contacts étaient nombreux, Nice ouvrait rapidement le score par Császár sur une belle passe de De Bruijn. Dierstein remettait les deux équipes à égalité mais l'ONN allait prendre les devants. Sur la première zone plus du match, Gyurcsi décroisait bien son tir et trouvait le petit filet. Les Strasbourgeois contestaient le but, le ballon étant ressorti à cause de filets mal fixés.

Simon s'échauffait quelque peu et récoltait une double faute : une exclusion suivie d'un penalty dans la foulée. Le coach alsacien écopait d'un carton jaune au passage. Havenga transformait la sanction et Nice menait 3-1.

Sur une nouvelle zone plus, Blary inscrivait le quatrième but niçois. La SNS réagissait enfin par Naumchyk et la première période se terminait par un lob de Gyursci au dessus de la cible.

L'engagement suivant se transformait en entre-deux remporté par Cousin. Bourgès réalisait un premier arrêt mais il ne pouvait rien quelques minutes plus tard sur un nouveau but de Naumchyk en supériorité numérique (4-3). De Bruijn allait ensuite faire le trou. Il concrétisait tout d'abord une nouvelle zone plus. Puis il récoltait un bon ballon volé par Hrošík dans le camp alsacien, qu'il déposait tranquillement dans les buts visiteurs (6-3).

Viaud, en force, trouvait la lucarne et donnait encore de l'ampleur au score. Bourgès sortait deux arrêts de haute volée et Dierstein concluait un contre. Simon écopait de sa troisième faute avant la pause. Nice raturait sa dernière possession et on en restait sur ce score de 7-4 en faveur des Azuréens.

Fratila remplaçait Bourgès. La partie reprenait sur une zone plus strasbourgeoise mais Császár subtilisait le ballon dans les mains alsaciennes. Les fautes allaient se multiplier dans ce quart-temps mais le score n'allait guère évoluer. Seul Havenga y allait de son but en contre-attaque.

Császár, de volée, concluait un joli contre en début de dernière période (9-4) et Nice se mettait à dérouler. Fratila tentait de surprendre son vis-à-vis mais son lob, décoché depuis son but, échouait sur le poteau ! Sur le contre, Tomasini ramenait son équipe à 9-5. La défense niçoise laissait faire et Vergeade n'avait aucun mal à trouver le chemin des filets.

Viaud trouvait le poteau et, parti seul en contre, Havenga choisissait la finesse et ratait son lob. À six secondes de la fin de la rencontre, Chevalier concluait la marque. L'ONN avait fait l'essentiel et s'imposait 9-7 (4-2 ; 3-2 ; 1-0 ; 1-3).

16/04/2005  |  Retour

© 2001-2019 nice-waterpolo.com - Version 7.0 - Tous droits réservés. - Mentions légales
close

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) qui facilitent la navigation. Ce site utilise également Google Analytics à des fins de mesure d'audience et Google AdSense.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez sur ce lien.