Elite dames / T4 (à Lille) : Lille - ONN 3-9 (1-1 ; 0-4 ; 0-2 ; 2-2)
Elite dames / T4 (à Lille) : ONN - Bordeaux 18-5 (6-2 ; 3-2 ; 5-0 ; 4-1)
Nationale 3 : Nicæa WP - Antibes 10-7 (1-0 ; 3-5 ; 3-2 ; 3-0)
AEPNIC20-4
NICBOR18-5
LUCNIC3-9
NICREI16/11
MONNIC23/11
NICIWP23/11
Nationale 2 - Finale
Senlis champion de France de N2

Le Cercle des Nageurs de Senlis est logiquement devenu champion de France de Nationale 2 en emportant la deuxième manche de la finale 8-4 hier soir à Nice. Senlis a pris le meilleur en début de partie et a ensuite géré son avantage dans les deux dernières périodes.

Les jeunes Niçois, privés de Pirat, sélectionné en équipe de France junior, et de Liotta, blessé, ont eu beaucoup de mal à contenir les assauts de leurs adversaires bien plus agés et physiques.

L'ONN s'est montré très en dessous de son niveau de jeu habituel, ratant de nombreuses occasions, surtout en fin de match. Quant aux deux joueurs Elite, Blary et Viaud, ils n'ont pas beaucoup apporté à cette équipe, paraissant fatigués et complètement perdus dans le bassin.

Senlis prenait donc les devant dans la première période, ouvrant la marque sur sa première zone plus et doublant la mise quelques secondes plus tard en contre-attaque. Nicolet était à la parade sur deux nouvelles tentatives en zone plus et le score en restait à 2-0 en faveur des visiteurs.

Un écart qui allait encore se creuser dans le quart-temps suivant, Nice encaissait trois nouveaux buts alors que le seul Karklits trouvait la faille, 5-1 à la mi-temps. L'ONN recollait un peu juste après la reprise en zone plus, mais Senlis réagissait de suite. Aubert portait le score à 3-6 et après que les deux équipes aient touché du bois, Senlis confirmait son avantage.

Un quart-temps durant lequel un des deux arbitres - que nous ne nommerons pas, démontrait des signes évidents d'incompétences, si ce n'est de mauvaise foi, signes confirmés pendant les sept dernières minutes, assez folkloriques.

Revenu à 4-7, l'ONN récupérait un bon ballon en défense, Cartoux engageait le contre mais était retenu sous les yeux de l'arbitre. Un geste d'anti-jeu sanctionné par l'exclusion du Niçois (!), une décision incompréhensible qui causait la colère du public et permettait à Senlis de conclure la marque en zone plus.

Les deux dernières minutes de jeu, disputées sous la bronca, ne changeaient en effet rien au score, Nice touchant deux fois du bois et Senlis jouant à la limite des 35 secondes.

08/05/2005  |  Retour

© 2001-2019 nice-waterpolo.com - Version 7.0 - Tous droits réservés. - Mentions légales
close

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) qui facilitent la navigation. Ce site utilise également Google Analytics à des fins de mesure d'audience et Google AdSense.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez sur ce lien.