Pro A messieurs / J6 : ONN - Sète 11-7 (2-2 ; 6-1 ; 3-1 ; 0-3)
Nationale 3 : ONN - CN Antibes 13-4 (2-0 ; 6-1 ; 1-1 ; 4-2)
TSTNIC10-3
NICGNA17-9
NICSDD11-7
AEPNIC25/11
NICCNN2/12
Pro A messieurs / ONN - C.N. Noiséens 9-7
Victoire niçoise aux forceps

Face à une équipe noiséenne accrocheuse, l'ONN a dû se dépouiller pour s'imposer 9-7 en fin de rencontre et décrocher ses trois premiers points de la saison. Car malgré une bonne entame (2-0 puis 4-1), Nice, toujours diminué, a connu des soucis sur le plan offensif, ratant l'occasion de creuser un écart conséquent et permettant à Noisy de revenir. Et même de passer devant au cours de la dernière période. Trois buts consécutifs de Rocchietta, Bachelier et Laversanne permettent toutefois à Nice d'aller chercher une victoire importante et de remonter à la cinquième place au classement.

Toujours privé de Rodin (suspendu), Iždinský et Bruyère, Nardon aligne un sept composé de Kozmér, Laversanne, Tomašević, Nastran, Jablonski, Bachelier et Rocchietta. La plupart de ces joueurs disputant l'intégralité des 32 minutes puisque Zuccarini, Kopenec, Mutambayi et Ospedale resteront sur le banc la totalité de la rencontre. De Nardì, lui, sera aligné de nombreuses minutes, Tomašević écopant de deux fautes en seconde période. Si certaines erreurs offensives expliquent la difficulté de l'ONN a construire son succès, le fait de jouer à huit, combiné au pressing quasi permanent de Noisy, est aussi à prendre en considération, les Niçois terminant la rencontre sur les rotules.

Au rayon des satisfactions on notera la détermination niçoise en fin de rencontre malgré la fatigue, mais aussi une belle solidité défensive, notamment en zone moins, Noisy ne trouvant jamais la solution (0/5). Bonne prestation également des jeunes qui auront fait le boulot en l'absence de certains titulaires habituels.

Bonne entame

La rencontre débute bien pour l'ONN qui prend les devants d'entrée par Jablonski en zone plus sur une passe de Bachelier. Kozmér détourne en corner une tentative de Da Silva et Rocchietta double la mise, en pointe, sur un service de Tomašević. Si Bielik réduit l'écart, deux penaltys transformés par Nastran et Laversanne permettent à Nice de prendre une avance intéressante à la fin de la première période (4-1).

Les Niçois vont ensuite se montrer moins incisifs en attaque et le CN Noiséens va revenir au score sur un shoot de Trilles Chillida et un penalty de Da Silva (4-3). Kozmér réalise alors trois arrêts qui permettent à Nice de conserver la tête ; Szabo trouve ensuite le poteau avant de se faire exclure sur le repli défensif. Le temps-mort commandé par Nardon est bénéfique, l'ONN reprend deux buts d'avance en zone plus par Nastran, plein axe, après un échange avec Laversanne. Une ultime intervention de Kozmér devant Lang et la mi-temps est atteinte sur ce score de 5-3 en faveur des azuréens.

Mais Noisy Le Sec revient encore, dès l'entame de la troisième période une zone plus niçoise ne donne rien et sur l'action suivante Chastagner inscrit le quatrième but de son équipe sur un shoot lointain. Nice réagit de suite, bien servi par De Nardì, Rocchietta, d'un revers, ne laisse aucune chance à Moriamé (6-4). Mais l'ONN subit, Kozmér repousse une tentative de Chastagner, Trilles Chillida trouve le poteau en zone plus et le gardien niçois continue sur sa lancée avec deux nouveaux arrêts qui soulagent son équipe. Un penalty est alors sifflé contre Veron pour une faute sur De Nardì. Mais Nice est trop fébrile, le ballon est repoussé par Moriamé et sur le contre Chastagner trouve de nouveau la solution de loin (6-5).

Mené, l'ONN réagit en fin de rencontre

Le début de la quatrième période est du même acabit. Nouvelle faute de Bielik sur Rocchietta sur une passe de De Nardì, nouveau penalty, et nouvel échec de Laversanne. Et de l'autre côté, le scénario est bien différent : faute de Rocchietta sur Trilles Chillida, Bielik tranforme le penalty sans trembler et Noisy égalise. Pire, sur une énième ballon perdu, Chastagner donne l'avantage aux siens en contre-attaque (6-7).

Heureusement, Nice ne se laisse pas abattre est réagit dès la reprise du jeu. Rocchietta égalise en pointe suite à une passe de Tomašević. Bachelier subtilise un ballon chaud, Sterling empêche la contre-attaque et est exclu. Nardon prend le temps-mort et c'est Bachelier qui redonne l'avantage à Nice après une première feinte de shoot et suite à une nouvelle passe de Tomašević (8-7). Kozmér réalise un nouvel arrêt devant Chastagner, Moriamé détourne en corner un shoot de Rocchietta. Le gardien noiséen est exclu sur l'action suivante pour une intervention « limite » sur Rocchietta. Sur la zone plus, après un premier échec de Nastran, Laversanne conclue la marque, l'ONN s'impose dans la douleur 9-7 (4-1 ; 1-2 ; 1-2 ; 3-2).

Place maintenant à la Coupe d'Europe, les Niçois disputent le premier tour de la LEN Euro Cup à Split du 1er au 4 octobre. Une compétition que l'ONN aurait bien aimé pouvoir préparer sereinement et convenablement. Ça sera néanmoins difficile, voire impossible : six joueurs niçois - et pas des moindres - sont d'ores et déjà à Chalon-sur-Saône avec l'équipe de France (ou l'équipe sparring partner), et ce jusqu'au 27 septembre. Au menu, un stage de préparation et un tournoi de qualification pour l'Euro 2016. Tant pis pour Nice.

Nice : Lukáš Kozmér (g), Mathias Bachelier (1), Andrea De Nardì, Cédric Rocchietta (3), Jure Nastran (2), Arnaud Jablonski (1), Manuel Laversanne (2), Petar Tomašević. Remplaçant(s) : Théo Zuccarini, Tomas Kopenec, Jocelyn Mutambayi, Lilian Ospedale, Julien Guilloteau (g).

LES PHOTOS

21/09/2015  |  Retour

© 2001-2017 nice-waterpolo.com - Version 6.6 - Tous droits réservés. - Mentions légales