Elite messieurs: ONN - Douai 10-6 (1-2 ; 3-0 ; 5-2 ; 1-2). U19 : ONN - Douai 14-8
LEN Euro League : Nice dans le groupe C (Berlin, 18-21 novembre) : Spandau 04, Vouliagmeni, Mataro, BVSC-Zuglo, Padova.
NICDOU10-6
NICELR28-3
ECHNIC9-4
LUCNIC23/10
MONNIC23/10
NICREI6/11
Elite dames
Revue d'effectif avant le lancement du championnat ce week-end


Les joueuses niçoises lors du stage de préparation à Bogliasco le week-end dernier.

L'équipe Elite dames retrouve le chemin des bassins ce samedi à Bordeaux pour le compte de la première journée de la phase préliminaire du championnat de France. C'est une longue saison qui s'annonce avec un championnat à rallonge découpé en plusieurs phases et une équipe supplémentaire par rapport à l'an dernier. Et une Coupe d'Europe qui débute dès le 19 novembre, le tirage au sort de ce premier tour de qualification ayant lieu ce samedi à Malte. Voici donc l'occasion de faire le point sur les changements opérés durant l'intersaison et sur ce groupe plein d'ambition qui a hâte de reprendre la compétition.

Le premier changement notable concerne le banc puisque Elie Carreau reprend les rênes de l'équipe Elite. Un groupe de quinze joueuses bien plus compact que l'an passé, le club ayant décidé d'aligner une équipe réserve en Nationale 1 pour donner plus de temps de jeu à sa jeune garde. Une équipe « réserve » coachée par Maxim Apanasenko et composée de jeunes joueuses issues de la formation niçoise encadrées par quelques joueuses qui évoluaient jusqu'à présent en Elite.

Les départs

C'est ainsi que Sarah Amcher, Chloé Bony, Marie Joly et d'autres évolueront au sein de cette seconde équipe cette saison. Le club compte également trois départs, à commencer par Eugénie Pirat qui, après une saison passée à Nice, retourne en Espagne pour jouer sous les couleurs du Tenerife Echeyde cette année. Chloé Vidal (2003, troisième gardienne) et Valentine Heurtaux (ONN/Marseille, 2005) rejoignent quand à elles Tiziana Raspo à l'INSEP, tout comme Lana Di Fraja (Pays-d'Aix-Natation) qui faisait également partie du groupe élargi la saison dernière.

Les arrivées

Du côté des arrivées, on note tout d'abord le retour dans l'effectif d'une toute jeune maman : Léa Bachelier a repris l'entraînement il y a peu et pourrait entrer en jeu dès le match face à Choisy Le Roi la semaine prochaine à domicile. Léa avait disputé seulement trois rencontres en tout début de saison dernière, laissant Marie Barbieux seule en pointe.

Si une Marseillaise part à l'INSEP, une autre arrive : Lily Vernoux (2007) n'a pas encore quatorze ans mais est en train de suivre le même chemin que Ema, sa grande sœur. Titulaire en équipe de France U17 cet été lors des championnats d'Europe junior, Lily a effectué le stage de préparation à Bogliasco la semaine dernière et fera bien partie de l'effectif Elite cette saison.

On la connaissait gardienne à Bordeaux, en l'équipe de France, à Lille puis à Mataro (Espagne), Lorène Derenty (1994) a fait son retour en France (Bordeaux) en 2020 suite à la crise du COVID. Mais c'est bien dans le jeu qu'elle disputera la saison qui vient avec Nice. Une équipe qui ne comptait dans ses rangs qu'une seule joueuse étrangère depuis 2019. Trois ont rejoint Ilaria Di Bartolo cet été.

Les deux premières sont hongroises et ont aussi en commun d'avoir évolué dans le championnat universitaire américain. Viktória Tamás (1997) faisait partie des Pacific Tigers jusqu'en 2021. Ailière, elle a aussi décroché une médaille de bronze aux Championnats du Monde junior de 2014. L'arrivée de Lili Urvári (1998) permet de combler un vide puisque cette joueuse est gauchère. Évoluant à l'Université de San José jusqu'en 2020, elle y a inscrit 33 buts en 17 rencontres lors de sa dernière saison. Avant de retourner au pays et disputer la Coupe de Hongrie avec Szentes en 2021.

Un club que connait bien Kerem Noy (1999), dernière recrue niçoise, puisqu'elle y a joué durant la saison 2020/2021, terminant à la cinquième place du championnat. Kerem joue en pointe ce qui permettra plus de rotation à ce poste par rapport à la saison passée. Elle est la première joueuse israëlienne de l'histoire à avoir évolué en Hongrie. Avec l'ONN, elle deviendra aussi la première à disputer l'Euroleague.

Le groupe est donc plus resserré que la saison passée et semble plus mature. Nice a conservé la grande majorité de ses cadres et ses deux gardiennes de niveau comparable. La moyenne d'age à légèrement augmenté, l'équipe s'est renforcée et dispose désormais d'une gauchère et de plusieurs pointes.

Le groupe

Gardiennes : CHABRIER Morgane (1993), GAÁL Csenge (1997).

Joueuses : BACHELIER Léa (1993), BARBIEUX Marie (1991), DERENTY Lorène (1994), DESCHAMPT Yaëlle (1997), DI BARTOLO Ilaria (2002, Italie), GRASS Anaëlle (2000), MILLOT Estelle (1993, capitaine), NOY Kerem (1999, Israël), SACRÉ Aurore (1993), TAMÁS Viktória (1997, Hongrie), URVÁRI Lili Rita (1998, Hongrie), VERNOUX Ema (2004), VERNOUX Lily (2007).

Coach : CARREAU Elie.

L'effectif en détail: https://nice-waterpolo.com/index.php?m=r&y=2022&r=h&t=7110

16/09/2021  |  Retour

© 2001-2021 nice-waterpolo.com - Version 7.1 - Tous droits réservés. - Mentions légales
close

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) qui facilitent la navigation. Ce site utilise également Google Analytics à des fins de mesure d'audience et Google AdSense.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez sur ce lien.